Le mot du maire

/Le mot du maire
Le mot du maire 2018-04-19T22:55:15+00:00

2018
Comme de coutume, je viens vous souhaiter en ce début 2018 tous mes vœux les plus sincères de bonheur, bonne santé et prospérité à tous ainsi qu’à ceux qui vous sont chers.
Le tour d’horizon des réalisations se résume ainsi :
– Nous avons achevé la remise en état des communs de l’auberge de l’Indrois, et les travaux de peinture dans le logement de l’école doivent se terminer à la fin janvier. Un grand merci à Philippe BERRUER qui a largement contribué à la réalisation de petits travaux dans le logement (pose de plinthes, baquettes, faïence) et au débroussaillage de quelques chemins abandonnés.
– Grâce aux aides de la TEPCV (Territoires à Energie positive et Croissance verte) – en clair le Ministère de l’Ecologique auprès duquel nous avons obtenu 1,2 millions d’euros au profit de la Communauté de communes – nous avons pu réaliser la rénovation de l’éclairage public en installant de nouveaux lampadaires dans la rue Grattegeline ainsi que ceux des poteaux électriques fonctionnant avec des leds (diode électroluminescente) beaucoup plus efficaces et excessivement moins énergivores (économie d’énergie escomptée : 70 %) ainsi que la mise aux normes de sécurité des installations. Un grand merci à Madame La Ministre de l’Ecologie, au Syndicat Départemental d’Energie de l’Indre, au Département (DETR) et au Contrat de pays qui nous ont apporté 80 % du financement
– La TEPCV nous a également financé avec l’aide de divers bonus écologiques l’achat d’un véhicule utilitaire électrique à hauteur de 80 % et qui doit être livré début mars.
– Début octobre, nous avons finalisé l’acquisition de la maison « Chauveau » avec l’aide de la réserve parlementaire sénatoriale. Nous remercions vivement Frédérique GERBAUD. Dans un premier temps, les dépendances serviront de garage au véhicule électrique. L’aménagement de la maison reste à définir. L’acquisition de la grange « Coutant » est retardée car les héritiers refusent l’héritage ce qui génère des complications administratives.
– Le mois d’octobre a vu la réception des vitraux restaurés en présence des descendants de la famille De Préaux qui ont beaucoup apprécié.
2018 verra la restauration de la cour de l’école.
Nous continuerons à réhabiliter quelques chemins. Depuis la cessation d’activité de Guy BONNET, c’est l’entreprise de Michel MERY qui réalise les broyages. Vous n’ignorez pas que la commune a plus de 31 kms de voies ce qui coûte une coquette somme pour le broyage et l’élagage. J’invite chaque agriculteur qui possède un broyeur à consacrer quelques heures au broyage des chemins ruraux non goudronnés afin de libérer du temps à l’employé communal (il est seul maintenant suite à la suppression des emplois aidés), et d’économiser de l’agent, la politique gouvernementale des aides étant en régression et ne nous laisse pas espérer des jours lumineux. Si nous voulons continuer à exister, il importe que chacun apporte sa pierre à l’édifice « commune ».
La communauté de communes, le député et la Sénatrice répondent présents lorsque nous les sollicitons, en conséquence, nous devons amener la preuve de notre bonne volonté et de solidarité ; c’est la seule manière que nous avons pour pérenniser nos petites communes.

Encore une fois merci à la Communauté de communes, à son Président et à la direction des services qui trouvent toujours une solution à nos problèmes ou projets, merci aux parlementaires, aux services de la Préfecture, au SDEI qui nous apportent leurs soutiens ; Merci aux personnels communaux, aux élus, aux bénévoles des associations pour leurs aides.
Les logements libres sur la commune ayant été occupés par de nouveaux arrivants, je propose de faire une réunion de bienvenue le samedi 3 février afin de faire plus ample connaissance.
Bon courage et bonne année.

2015
A l’aube de cette nouvelle année, j’adresse à toutes les Préaltiennes et tous les Préaltiens mes plus sincères vœux de bonheur, réussite et surtout de bonne santé pour 2015.
L’année 2014 a vu arrivé une nouvelle équipe au sein du conseil municipal, nouvelle équipe qui s’emploie à poursuivre les objectifs déterminés précédemment.
La première tranche d’assainissement des bâtiments communaux est terminée – logement de la poste et de l’école.
La rénovation du cimetière est terminée avec une cinquantaine de tombes abandonnées qui ont été reprises et l’installation d’un monument du souvenir et d’un columbarium.
Des travaux d’écoulement des eaux de pluie ont été réalisés sur le chemin des Bourdins et des fenêtres isolantes ont été installées dans le logement de l’auberge ainsi que dans la salle de restaurant.

Durant cette année 2015, nous réaliserons la deuxième et troisième tranche d’assainissement qui concernent l’auberge de l’Indrois et la salle des fêtes.
Tous ces travaux ont été réalisés grâce aux aides du Conseil Général que je remercie chaleureusement.
La fin de l’année a vu la pose d’un plaque commémorative ‘Espace Mis et Thiennot ».
Le prochain gros chantier sera la rénovation complète du logement de l’école : isolation, électricité, plomberie, sanitaire, chauffage, maçonnerie et peintures avec toutes les mises aux normes. Le plus compliqué sera d’obtenir les aides au financement.
Côté loisirs et culture, la commune voit arrivé une association « Arts et Savoir Faire », – bébé d’Annie BAZIER – qui vous en parlera bien mieux que moi.
Une semaine avant la brocante, le 19 avril, nous organisons avec le Comité des Fêtes, deux courses cyclistes, minimes et cadets.
En préparation sont programmés un concours de pêche et un concours de boules.