L’auberge de l’Indrois cherche un successeur

//L’auberge de l’Indrois cherche un successeur

L’auberge de l’Indrois cherche un successeur

L’Auberge de l’Indrois, seul commerce de la commune de Préaux, anime le petit bourg. Mais son propriétaire, Étienne Lobry, 63 ans, pense à la retraite.

Propriétaire du fonds de commerce depuis août 2008, le restaurateur, traiteur, pâtissier, multiservices cherche à vendre. « J’ai une bonne clientèle locale : des ouvriers, des repas de famille, etc. Mais, dans trois ans, je serai à la retraite. Je préfère m’y préparer et trouver un repreneur. Ici il y a plein de choses à faire. J’ai quelques touches, mais rien de concret pour le moment ».

Commerce de proximité
Quand il a acheté le fond de commerce, en 2008, Étienne Lobry savait que les repas, les manifestations diverses et la clientèle locale allaient « faire tourner » le restaurant et le commerce multiservices (café, journaux, dépôt de pain). Ce qui a été le cas : « Le samedi, je fais des viennoiseries et des pâtisseries. Les clients apprécient le fait-maison et la gastronomie traditionnelle. »
Passionné de voitures américaines et de musique country, fan de Johnny Hallyday et de rock, le commerçant a organisé des soirées à thème et des rallyes pour faire vivre encore un peu plus l’Auberge de l’Indrois. Pour tourner la page, il ne lui manque qu’un volontaire pour poursuivre l’aventure de l’Auberge de l’Indrois.

Contact : tél. 02.54.38.97.53

Lien avec la NR du 2/10/2016

By | 2018-04-19T22:55:17+00:00 octobre 3rd, 2016|actualité|Commentaires fermés sur L’auberge de l’Indrois cherche un successeur